AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Don't want to be an American idiot!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
USA / Alfred J.

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 22/01/2017

MessageSujet: Don't want to be an American idiot!   Dim 22 Jan - 21:35




ETAT-UNIS
Texte alternatif
Nom: Jones
Prénom: Alfred F.
Age:
Date de naissance: le 4 juillet
Relations:
Spoiler:
 
Pays représenté: THE BEST NATION EVER !! UNITED STATES OF AMERICA!




DESCRIPTION PHYSIQUE

Alfred? C'est une tête blonde très bruyante qui a un mégaphone à la place des cordes vocales. Fonctionnant à la pile solaire, il est simplement infatigable la journée, quoi qu'il fasse ! C'est un jeunot qui sait se faire remarqué. Alfred c'est aussi un grand mangeur un peu lourd mais pas gros. Et puis, lui au moins, il a de la réserve en cas d'hivers rude! Son corps lui dit merci !

Alfred, il a du caramel dans les cheveux. Un joli blond doré qui brille au soleil comme la chevelure d'un super-saiyen, sauf que lui ca ne défie pas la gravité. Ah si, il y a cette petite mèche rebelle, cette antenne comme il me plait de l'appeler, qui crie au Freedom en se levant bravement sur le haut de son front. Les cheveux courts derrière, forme sur le devant une frange repoussée sur les cotés. Sa coupe, il l'aime bien ! Car face au vent, ils volent et ça c'est la classe! sur son nez, trône une paire de lunette fine et classique. Derrière ces verres, deux yeux bleus, scintillants d'inconscience et de confiance en soi... un peu beaucoup trop de confiance en soi cela dit et une bonne partie de fierté plus grosse que ta planète.

Le visage de la nation est doux, mais avec quelques rondeur persistante. un visage encore étincelant de jeunesse. Avec toujours un sourire pour tous ceux qu'il croise, il semble toujours au plus haut de sa forme. le bomber qu'il porte au dessus de ses vêtements qu'il porte ne peut cacher ses épaules larges ainsi que sa carrure dont il ne peut qu'être fier. Même si Russie de l'autre coté de la frontière se trouve être plus baraqué que lui encore.

il aime porter des sweets, des vêtements agréables qui ne sert pas. Il ne s'embête pas tellement sur sa façon de s'habiller et même s'il porte très bien le costume, il ne le porte qu'en réunion. il aime être a l'aise. Comme tout bon américain vivant avec son temps et qui le vaut bien, il est connecté! il a la montre connecté qu'il n'utilise en fait que pour lire l'heure... ahem. néanmoins il aime ebaucoup els gadgets et tout ce qui est technologique. il aura toujours le dernier portable sorti. bref un américain quoi ~



DESCRIPTION MORALE

Réfléchir ? bien sûr qu'il sait ce que c'est! même si la première impression que donne le nouvellement chef du BICLM est qu'il est inconscient ou irréfléchi, il se défendra en disant simplement que la patience n'est pas son dada et que prendre trois plombes pour savoir si oui ou non il veut un cheeseburger ou un bigmac n'est pas son fort.... non, dans le doute il testera les deux. He bien c'est pareil dans toutes autres situation. imaginons une situation ou deux solutions sont possible : A et B. Amérique aura cette logique de choisir la solution la plus simple et direct et si ca foire il n'est jamais trop tard pour passer au plan B! sa réflexion nest pas des plus compliqué, n'est-ce pas?  Il est vif d’esprit, déteste passer trop de temps à penser à ce qu’il faut faire. De toute façon, franchement, mais qui irait créer une stratégie alors que l’ennemi est JUSTE devant toi ? Nom d’un hamburger ! Allez allez, on fonce, on tape, on se jette. Il faut être actif dans la vie, sinon on grossit, les amis. De toute façon, on ne fait pas réfléchir un héros, c’est bien connu, ces gens sont juste fait pour la gagne, la victoire, pour l'action ! Et c’est parfois ce qui peut causer leur perte. Avec cette logique, Alfred a d'ailleurs déjà connu la douleur de la défaite plus d'une fois. La jeune nation agit bien trop souvent sans faire attention aux conséquences à long terme.


Alfred, il a des défauts, et l'égocentrisme en fait partie. Eh oui ... il se prend pour le nombril du monde. Eh oui, après tout, il est parmi les premières puissances mondiales. Sa Nation, c’est la Best of the Best, cherchez pas plus loin, c’est lui, le meilleur. Quel que soit le sujet de conversation ou la situation, tout doit absolument revenir à lui. Il pense beaucoup à sa personne, et alors ? C’est parce qu’il le faut ! Faut s’entretenir dans la vie. Il est juste absolument bloqué sur son pays et sur lui-même, c’est pas un drame... non? Oui, ça lui a valu plein de mauvaises choses, mais lui, il garde que le bon truc en tête, alors il avance sans regarder ce qu'il abandonne, persuader que pour s'améliorer, l'avenir est la seule option. Le passé restera dans le passé. Il n'a pas toujrous eu bonne réputation... et bien des pays pensent qu'il ne voit pas au delà de son petit nombril, de son ventre sans fond et qu'il n'a conscience de rien d'autre. Qu'il est simplement... un idiot égoiste. Mais ce que tout le monde croit n'est pas forcément une réalité pour Alfred. Parce que s'il ne le montre pas forcément, il a conscience de bien des choses derrière des faux semblant. Après tout, le monde, il le regarde, de loin certes, mais il le voit.

Alfred est prétentieux. Il aime se vanter et ne se gênera pas pour le faire. Il accompagnera d'ailleurs toujours ses vantardises d'un rire à faire basculer la statue de la liberté -Just kidding-. Il parlera toujours, et ce même si vous ne l'avez pas inviter à le faire. Après tout, son pays, c'est le meilleur, le plus beau, le plus grand, le plus intelligent, etc. Et si vous êtes pas d'accord ben c'est pareil.

Qu'est ce qui serait à rajouter sur Alfred ? ... ha oui! il est envahissant. C'est très énervant pour les autres. Demandez donc à Canada : Matthew doit en avoir ras la feuille d'érable d'avoir toujours ce foutu américain dans les pattes, lorsque ce dernier à décider d'emmerder son monde. Il ne se gêne pas pour squatter chez les autres sans demander de pré-avis. La porte doit toujours lui être ouverte, après tout, c'est le héros, non ? C'est pas à lui qu'il faut demander un visa !  

Alfred à toujours été doté d'un grand sens de la justice et d'altruisme. Et il veut bien faire vraiment, mais parfois sa notion de justice se heurte à celle des autres. Car oui c'est lui qui désigne les méchants. Tiens un exemple : le comunisme c'est pas bien. A partir de là le calcul a été vite fait, Il a combattu le Russe. Bon soyons honnête, a part les rapides rapprochement qu'il puisse faire de temps à autres, il sait contre quel fléau il faut se soulevé. Et pour "battre le mal", la nation y met toutes les ressources nécessaires et ce.. sans compter.

Angleterre, c’est son presque-père/frère/lien-familial, il n'est pas bien plus vieux que lui et l'à pourtant élevé et même si Alfred le nie, il a fait de lui ce qu’il est aujourd’hui. Sans son éducation, sans tout ce qu’Arthur lui a donné, jamais il n’aurait pu être aussi grand qu’il l’est aujourd’hui. Quand il a prit son envol, ça a été un déchirement, des deux côtés. Arthur qui perd le petit Alfred et le grand Alfred qui perd le grand Arthur. Ça lui a fait mal, oui, mais il n'y pense que très rarement, souvent à l'approche du 4 Juillet. Mais que regrette t-il vraiment ? Même lui ne sait pas trop. Car maintenant, il est désormais une Nation à part entière, qui a retiré la cuillère d’argent anglaise de sa bouche, voilà tout. Mais peut-être qu'il a conscience qu'Indépendance il a reçu, Se démmerder à présent il se doit. Et quand on se rend compte qu'il nous arrive de grave foiré, ou bien, qu'il se retrouve a la tête d'une organisation qu'il à créer pour aider le monde contre une ancienne nation revenu du monde des morts... on peux comprendre que le temps béni et joyeux de son enfance peux lui manquer. Mais non ! USA garde le moral et le sourire. Car il y a un héros en ce monde et que tout sera un jour réparé ! Il criera qu'il n'a pas peur! c'est bien de chez lui que vient la plupart des films catastrophes.

Et c'est là qu'on va parler de la conscience d'Alfred. Comme dit plus haut, Amérique s'est construit un petit piédestal où il se sent le meilleur, le plus fort.  Mais Amérique est à la hauteur de ses acteurs. C'est un bon comédien et c'est derrière toute cette personnalité excentrique que se cache une petite boite à problèmes. Dans cette boite il y a tout ce qui l'ennuie, l'embête, le chagrine, l'énerve. Il met tout ça à l'intérieur et y retourne de temps en temps. Jamais devant témoins ! Non ! C'est sa Batcave à lui et personne ne doit découvrir la planque d'un héros n'est-ce pas? L'image qu'il veut se donner est celle d'une nation sans faille, qu'il peut gérer à la perfection tout les soucis du monde, qu'il est cette grande puissance mondiale. Mais c'est pas si facile hein Alfred. Comme tout le monde il ressent la pression, le doute et même la peur. Mais dès qu'ils viennent lui titiller le creux de l'oreille, hop! Dans la boite cachée au fond de la Batcave. Puis parfois, il sort cette boite, fait le tri, se rassure, réfléchit. Puis il la range et revient à l'assaut muni d'un grand sourire et de cet aura forte qui l'entoure. Mais cette guerre... est réellement pesante. Il ne regrette pas ses choix. Cette fois-ci lancé au coeur de la bataille sans attendre d'être certain de sa victoire -comme il a put le faire avant le débarquement-, créant une organisation, et prenant toutes les mesures nécessaire pour le meilleur de tous, il sent la boite déborder de la pression de l'instant. Comme tout le monde, il ne se sent pas toujours en confiance  face à la réalité de cette lutte. Il n'a pas vu tant de guerre que ça et cette ampleur est du jamais vu à ses yeux. Il a peur de perdre le contrôleMais même si le poids se fait lourd, il saura le porter ! Et avec le sourire s'il vous plait ! Allez en avant ! Vive les Etat-Unis !  L'avenir revient aux audacieux...

Ce qu'aimait beaucoup Alfred avant le début de cette nouvelle guerre mondial, c'est manger! Il n’y a rien d’autre à dire. Il bouffe ou plutôt, bouffait, tout le temps, jour comme nuit, il suffit juste qu’il soit réveillé. C’était rare qu’il ne parle pas la bouche pleine et ca c'est une grosse différence à aujourd'hui. Parce qu'aujourd'hui, il ne peux plus ponctuer ses phrases par l'engloutissement d'un hamburger dans le gouffre qui lui sert d'estomac.. ni même aspirer bruyamment la fin de son Coca. La diète est vraiment très dure pour l'américain et il lui arrive de pigner sur le rationnement qu'il s'impose lui-même. Mais si son pays fait l'effort, alors lui en tant que son représentant doit le faire aussi.



HISTOIRE (optionnel)


1565 :Première colonie en Amérique du Nord, Colonie espagnol.

1570 : Naissance de la ligue des "Cinq nations", rassemble les Mohawks, les Onondagas, les Oneidas, les Senecas et les Cayugas.

1640 :Guerres franco-iroquoises

1620:1620, le "Mayflower" aborde en un lieu qui fut baptisé Plymouth, près de Cape Cod et de l'actuel Boston. Les colons, arrivés trop tard pour les plantations, vivent un premier hiver difficile. Au printemps suivant, les indiens iroquois leur enseignent la culture du maïs, ainsi que la chasse et la pêche dans ces terres inconnues. A la suite de leur première récolte, les colons décident de remercier Dieu et les Indiens. Les pèlerins du "Mayflower" sont considérés comme les premiers colons fondateurs des futurs Etats-Unis d'Amérique.

1607 & 1699 : Les colons, Espagnol, Hollandais, Français et Anglais s'installent sur le futur territoire des Etats-Unis et fondent des colonies. grignotant peu à peu sur les terres des natifs, leur faisant parfois la guerre et se battant pour capturer les colonies d'autrui... c'est la course à la colonisation.

1756-1763 :Guerre de Sept Ans. La france et l'Angleterre se batte autant sur les Amériques qu'en Europe. Invasion des colonies françaises Au Canada par les Anglais. Le traité de Paris met fin a la guerre des sept ans et beaucoup de territoire Français sont cédés aux anglais. le futur Etats-Unis prend du volume.

1773 : Boston Tea party. le conflit sur les taxes qu'impose la Grande-Bretagne aux colonies est parsemés de petites rébellion de la part des colons. Afin de priver la Grande-Bretagne de ses recettes venant de ces taxes immenses, un groupe montèrent discrètement dans des navires ancrés à Boston pendant la nuit et ce fut 342 caisses de thés jetés par dessus bords.

1775 - 1789 :La révolution américaine est généralement considérée comme ayant débuté avec les batailles de Lexington et Concord en 1775 et s'est terminée avec la ratification de la Constitution des États-Unis en 1789. de nombreuses batailles et massacres se sont déroulés sur le sol américain, pendant cette révolution.

1784 : New York élue provisoirement capitale des États-Unis.

1789 : George Washington, premier président américain

1861 et 1865 : Guerre de Sécession.

1898 : Victoire contre l’Espagne lors de la Guerre Hispano-Américaine. L’Espagne perd les Philippines, Porto Rico et Cuba.

1941 : Le Japon attaque Pearl Harbour. Les États-Unis entrent dans la Deuxième Guerre Mondiale.

Août 1945 Bombardement de Hiroshima et Nagasaki.

11 Septembre 2001 Deux avions percutent contre les tours jumelles, le World Trade Center à New York. Triste évènement qui causa la mort de plus de 4000 personnes.

2005 L’ouragan Katrina dévaste New Orléans et cause des milliers de morts..



TEST RP

Et sur terre? loin de la lutte quotidienne dans cet autre monde, que se passe t-il ? La nuit est tombé depuis plusieurs heures sur le sol américain. Les grandes villes s'éclairent et toujours aussi vivante, de nuit comme de jour, montre le deudxième visage des Etats-unis. Les villes de fêtes et de jeux comme Las Vegas tournent à pleins régimes, illuminants tels d'immenses phares les ombres de la nuit. Une partie du pays s'endors alors qu'une autre s'éveille. Tout semble continuer son cycle parfait, immuable dans le temps et impassible aux étranges phénomènes qui ont traverser l'étranger. Derrière ses frontières, les USA toujours indemme continue sa routine incessante. Ceci nous le devons au nouveau président, ayant décider de fermer les frontière de l'étranger, isolant les USA afin de séparer le pays du reste du monde et éviter les mêmes secousses médiathiques, phénomènes étranges et la disparitions de leurs chers représentations. Et depuis peu, le regard américain se tourne vers la Russie, rivale ennemie de longue date, ayant été traversé du même mal.


Pourtant, dans son grand appartement plongé dans le noir, allongé dans son lit, la nation des Etats-unis, elle, n'était pas aussi sereine que le reste de son pays. Il rouvrit les yeux, regardant l'heure tardif, une heure du matin, écrit en grosse lettre rouge sur son réveil, grogna, se retourna pour la énième fois pour trouver le sommeil dans une autre position mais ceci en vain. Il lui était impossible de s'endormir. il pensait a Francis et Marianne, Arthur et toutes les autres nations qui demeuraient absent aux appels et réunions mondiales. Plus le temps passait et plus de sièges se vidaient peu à peu. La disparition de Russie ne le chagrina pas il faut l'avouer mais cela restait inquiétant.

Et puis zut ! Comment est-ce qu'ils font pour partir en fumée comme ça ! sans traces! ni témoignagnes ?? Personne ne veut le croire mais il commence sérieusement à le penser... les Extraterrestres et les OVNI's y sont pour quelque chose ! Il n'y a pas d'autres explications !

Mais c'est vraiment avec sérieux qu'il se penche sur la question. Pour l'instant cela n'a pas atteint les Amériques mais pour combien de temps ?

Quatre heure du matin... décidement cette nuit sera blanche. Autant se lever tout de suite pensa t-il. Bien fatiguer par sa nuit à réfléchir et surtout a penser aux Aliens qu'il suspecte de tout ça, Alfred fit son petit rituel du matin profitant d'avoir encore plus de temps. un bon déjeuner, devant sa fidèle télévision, laissant les dessins animés distraitre son cerveau insomniaque, puis une bonne douche revigorante, pour finir en tenue de sport pour un petit footing autour du quartier. Autant profiter du calme de la toute fraiche matinée afin de se maintenir en forme. Et le sport le réveillera.

une bonne heure plus tard après ce bon rituel du matin, doucher une nouvelle fois pour s'habiller pour la journée, sa fière petite mèche de cheveux dressé avec vigueur sur le haut de sa tête, contrairement aux baillement qui traversait le blond à lunettes, il fermait tout juste la porte du frigidaire, une canette de Coca-Cola en main, pour se stopper subitement. Est-ce lui ou la porte de son frigo viens de faire une sorte de vague comme l'eau ? houla. il a plus besoin de sommeil qu'il le pensait. Ou alors.... c'est un coup des Illuminati ! Raptor Jesus ou le dieu cosmique ! Mouais .. il à surtout dut rêver. il fit un pas pour sortir, mais se ravisa.. observa encore une fois la porte du frigo et lentement approcha son index. lorsqu'il toucha la surface du frigo, il ne sentit que la surface froide de celui-ci. tout son corps en tension se relâche et un soupire franchit ses lèvres. Il pourrait presque se Facepalm alors qu'il secoua la tête de gauche à droite.

-Mais je pense à quoi moi ?

Juste au moment ou il pensa à voix haute, sa main s'enfonça subitement dans la surface metallique de l'engin. Alfred par réflexe retira fit un pas en arrière, s'écartant de celui-ci, surpris voir choquer de la sensation étrange de sa main. Il se sentait comme aspirer, comme si une force voulait le forcer à rentrer dans son frigo. Il lutta quelques secondes avant qu'il ne réalise...

-Attend là ... si c'est toi qu'à dévorer les autres Dudes... _a veut dire que si je plonge je les retrouverais ?!

Ouai c'est risquer. Voir même suicidaire. rien ne lui prouve que derrière cette chose, ce... portail, qu'il trouvera les nations disparues. Pourtant, depuis l'isolation des Etats-unis envers le reste du monde c'est peut-être la meilleur chance qu'il a de découvrir le secret de tous ces mystères. Le héros ne réfléchit pas plus longtemps à cela et sans lutter plus, contre la forte attraction, il se jeta à corps perdu dans le portail. Gardant une pensée pour son pays, Regrettant un instant de le laisser en arrière, il savait qu'Amélia était encore là-bas... cette pensée le rassura et dans cet instant de jeu de couleur et de lumière, il se laissa emporter par cette sensation vomitive. Il se sentait tomber, mais aussi attirer fortement. Il avait la désagréable impression que ses boyaux allaient s'arracher du reste de son corps. et puis il y eut une grande lumière. Il eut l'impression de voir des batiments avant qu'il ne sente le choc dur du sol sous son corps. Une respiration, puis une autre... il prit une bonne minute pour retrouver ses repères. Il était allongé sur le dos, devant ses yeux, un ciel clair mais gris... sous ses mains, il pouvat sentir de l'herbe. Ou était-il ?



Derrière l'écran

Surnom: Dan' Daniel
Comment êtes-vous arrivé ici: DC d'oliver ~
Un petit mot:
Code:






Dernière édition par USA / Alfred J. le Mer 25 Jan - 15:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Don't want to be an American idiot!   Dim 22 Jan - 22:55

Wesh
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 04/01/2015

MessageSujet: Re: Don't want to be an American idiot!   Mer 25 Jan - 18:07


«Bienvenue à toi Alfred »

(ce mec s'est fait avaler par son frigo, quand même).

Bon allez, tout les originaux respirent, maintenant : le héros est là !

Ta fiche est validée ; tu peux désormais commencer à RP. Passe un bon moment en notre compagnie !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anotherworldhetalia.forumsdediscussions.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Don't want to be an American idiot!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Don't want to be an American idiot!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AMERICAN BLEND 0mg
» Pb pour le choix de la voie
» coca (c)ola ! [fini]
» Fran :D (mais pas comme une nounou d'enfer XD)
» Windows Live SkyDrive (Beta)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant propos :: Présentation :: Fiches validées :: 1P-
Sauter vers: